Cité Mixta : cri de cœur des résidents du quartier dakarois

cité mixta

Depuis quelques temps, la cité Mixta est devenue l’un des principaux lieux de scandales a connotations sexuelles. dans cette paisible résidence privée de la capitale sénégalaise, des cas de drogue, de prostitution, de délinquance et autres problèmes de mœurs, sont souvent déflorés par la presse. 

«L’image de notre quartier est détruite à jamais. Prononcer simplement « Cité Mixta », et certaines personnes vous indexent de la pire des manières. Selon l’Observateur, beaucoup de parents disent à leurs enfants de ne plus mettre les pieds ici. Alors qu’ici, il y a de bonnes personnes», sert dans un rire convulsif, Lala Zhor.

Dans son studio américain, la dame de 47 ans indexe également les appartements meublés. «Ces bailleurs louent à n’importe qui. Ce sont souvent les «étrangers» qui sèment le désordre. Propriétaire depuis maintenant plus de cinq années, elle pousse le bouchon: «Ce qui se passe dans le quartier est inadmissible.

Pendant la nuit, je n’arrive même pas à dormir à cause du bruit, des disputes et des bagarres. Alors que je dois me réveiller à 05 heures du matin pour aller au travail. Pour dire vrai, ce sont les appartements meublés qui nous fatiguent», Pour régler le problème, elle préconise l’installation d’un poste de police.

«Poster des agents de sécurité ou des gardiens à chaque entrée ne suffit pas. Il est impératif de mettre un mini poste de police au sein de la cité, juste pour dissuader les personnes mal intentionnées. Il faut également que la population participe à la lutte parce que, c’est notre image qui est en jeu.» Leur réputation tout court.

Saly Diouf Infos Rewmi.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp