Accueil Actualités Commissaire Sadio : « Si c’est bon, on apprécie ; si ce n’est...

Commissaire Sadio : « Si c’est bon, on apprécie ; si ce n’est pas bon, on critique… »

Auditionné puis libéré par la Dic, pour avoir adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat Macky Sall, le commissaire à la retraite, Boubacar Sadio, est revenu à la charge pour dire que sa «liberté de ton et de conviction» ne souffre d’aucun doute. « Si c’est bon, on apprécie ; si ce n’est pas bon, on critique pour qu’ils se réajustent. Il n’y a que cela. Il n’y a pas d’animosité. Nous ne faisons qu’exprimer nos opinions. Autant il y a des gens qui trouvent qu’ils font du très bon travail, autant il y en a qui trouvent que c’est minable ce qu’ils font», a déclaré l’ancien policier sur Igfm. Il précise, dans la foulée : « J’ai retrouvé ma liberté de ton et de conviction, en tant que citoyen ordinaire. Et j’ai le droit de donner mon opinion sur la marche de mon pays. » Pour le commissaire Boubacar Sadio, c’est une question d’appréciation. « Est-ce que cela valait la peine qu’on me convoque ? », s’est-il notamment demandé, soulignant qu’ils n’ont pas apprécié le ton qu’il a utilisé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici