Complot contre l’Etat du Sénégal : Le téléphone de Mor Guèye éclate et révèle des noms

0 41

Le téléphone de Mor Guèye a parlé.  Le commando des 11 qui planifiait d’installer le chaos à Dakar, connu.  En effet, les membres de ces deux groupes planifiaient des attaques contre des autorités du pays, des édifices publics et des intérêts de la France. Leurs noms de code est «Force spéciale» et «Black panthère».

D’après Les Echos, Mor Guèye avait l’habitude de communiquer par WhatsApp et Telegram avec Max Kilumati. Ce dernier, avec Ousseynou Seck alias Akhenaton, sont présentés comme les commanditaires des opérations déjouées par les Forces de défense et de sécurité.

L’exploitation du téléphone de Mor Guèye a permis aux policiers d’affirmer que la bande planifiait des actions contre leurs cibles présumées depuis le 9 avril, date à laquelle ce dernier reçut un message de Max Kilumati qui partageait avec lui ses «inquiétudes pour l’assassinat de Adji Sarr», la masseuse qui accuse Ousmane Sonko de viols et menaces de mort.

Mor Guèye, un ancien militaire passé par la Brigade nationale des sapeurs-pompiers était le spécialiste des incendies de la bande, révèle le journal ‘’Les Echos’’

«Il maîtrise le maniement des armes et connaît parfaitement les conséquences d’un feu, avance le journal. En effet, il est spécialiste dans le domaine de la sécurité-incendie. C’est lui qui fournissait au groupe toutes les stratégies d’attaque au cocktail Molotov. C’est lui aussi qui se chargeait du mélange des produits et substances chimiques pour créer un effet explosif.»

Mor Guèye et ses dix complices présumés seront présentés au procureur de la République, ce vendredi, d’après Source A. Ils sont poursuivis, notamment, pour complot contre l’autorité de l’Etat, association de malfaiteurs, détention illégale d’arme à feu et financement du terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.