Accueil Actualités Conflit israélo-palestinien : L’ambassadeur de Palestine «blessé» par le communiqué du Sénégal

Conflit israélo-palestinien : L’ambassadeur de Palestine «blessé» par le communiqué du Sénégal

Le gouvernement sénégalais a rendu public un communiqué face au nième conflit israélo-palestinien en cours. Mais il n’est pas du goût de l’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith.

Il l’a fait savoir dans une interview accordée à iRadio dans l’émission «Diplomatie» diffusée ce mercredi à 15 h. Le diplomate dit regretter la forme du document qui porte la signature du ministère des Affaires étrangères.

«Je fais la différence entre le communiqué délivré par le ministère des Affaires étrangères qui, pour nous, était un communiqué de faible formulation, assez faible. Il n’a pas été assez clair pour montrer affectivement les positions habituelles du Sénégal sur le conflit Israélo-palestinien», a-t-il déclaré.

Selon lui, le 23 décembre 2016, le président de la République, Macky Sall, avait donné ses instructions pour l’adoption de la résolution condamnant l’agression de l’État hébreu sur le peuple palestinien. «Nous avons vu 15 pays membres du Conseil de sécurité, à l’unanimité, optant pour ce progrès, y compris l’Administration américaine d’Obama à l’époque qui avait fait un feu orange, qui avait lancé un message fort au gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahou pour lui dire qu’ils ne sont pas toujours avec lui», fait remarquer l’ambassadeur de la Palestine au Sénégal.

Avant de poursuivre : «C’est ce même Sénégal qui nous abrite aujourd’hui et qui s’active en tant que vice-président de commission Al Quds au sein de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) et qui n’a jamais ménagé d’efforts (…) pour la Palestine, de soutenir les candidats palestiniens, etc.»

Très en verve, Safwat Ibraghith d’arguer que le communiqué a été mal interprété. Même s’il ne doute pas des bonnes intentions du pays hôte. «J’attends l’audience que va m’accorder la ministre des Affaires étrangères Aïssata Tall Sall, dès son retour de voyage. Car il est inacceptable d’insinuer que les Palestiniens puissent être coupables de violences au même titre que les Israéliens».

Le diplomate de laisser entendre : «Le Sénégal est un grand pays ami et frère incontournable au niveau régional et mondial. Ainsi, il ne devrait pas jouer un rôle louche. Le fond du communiqué est bon, mais la forme est décevante.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici