Conseil présidentiel sur l’emploi des jeunes : l’UE entend jouer sa partition

L’Union Européenne (UE) s’aligne sur la position de l’Etat du Sénégal dans sa politique pour l’emploi des jeunes. A l’occasion de la célébration de la Journée de l’Europe (du 9 au 23 mai), la Délégation de l’UE au Sénégal, conduite par son ambassadrice Irène Mingasson, a tenu un point de presse hier, mardi 11 mai 2021, en présence du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Aïssata Tall Sall, pour dégager quelques grandes lignes de ses programmes destinés à la jeunesse sénégalaise qui est à l’honneur de cette célébration de l’acte de naissance de l’UE.

Trois semaines après le Conseil présidentiel sur l’emploi des jeunes, les initiatives pour matérialiser cette politique du gouvernement se multiplient. L’Union européenne (UE) entre dans la danse en renouvelant son partenariat avec le Sénégal, à l’occasion de la Journée de l’Europe qui commémore l’acte de naissance de l’UE et donc dédié à la jeunesse sénégalaise.

La délégation de l’Union européenne au Sénégal ou «Team Europe» a tenu hier, mardi 11 mai, un point de presse en compagnie du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur Me Aïssata Tall Sall pour décliner une série de programmes qui visent à partager, pendant 15 jours avec les jeunes sénégalais, les initiatives dans les domaines de l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle, l’entreprenariat, l’environnement, la culture ou le numérique.

La Journée de l’Europe est célèbre également (la date du 9 mai) l’anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman. Cette année, la Team Europe a choisi comme thème : «l’Europe s’engage avec la jeunesse sénégalaise». En cette période d’adversité, elle reste solidaire du Sénégal et en particulier de sa jeunesse.

En atteste, dans le cadre de sa stratégie, la Team Europe vise à améliorer l’égalité des chances dans l’accès à l’éducation, la formation professionnelle et l’emploi pour les jeunes afin qu’ils puissent devenir des acteurs de développement. «Sur le contiennent africain et au Sénégal, la jeunesse entend bien prendre une part active aux processus de décision et d’émergence du pays.

Forts de leur diversité et de leur décision et de leur enthousiasme, les jeunes représentent un incroyable vivier de potentialités et un formidable levier de changements. Pour cela, ils ont fait entendre ce message avec conviction et fermeté. Ils doivent bénéficier d’opportunités concrètes qui leur permettent d’envisager sereinement leur avenir. Ce message a été clairement entendu par les autorités sénégalaises et tous les partenaires du Sénégal», déclare Irène Mingasson, ambassadrice et cheffe de la Délégation de l’UE au Sénégal ,relate dakaramatin.

Et pour matérialiser ces actions, l’UE met en place un projet dénommé «Tekki Fii» (Réussir ici) qui touche 2 millions de jeunes et qui se déplace à travers le pays. «Grace à ce projet, l’Union européenne s’engage à promouvoir des opportunités économiques concrètes, mais aussi à informer les jeunes sur les dispositifs d’appui à l’entreprenariat ainsi que ceux de formation et d’insertion professionnelle», informe Mme Mingasson. Et de souligner que présentement 6964 jeunes ont reçu un appui pour développer des activités génératrices de revenus

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp