CONSTRUCTION D’UN R+6 : CE QUE LA DSCOS REPROCHE À MOUSTAPHA NDIAYE

0 11

Plusieurs violations ont été notées par la Dcos sur la construction d’un immeuble R+6 sise sur la corniche-Ouest et les travaux ont été arrêtés à deux reprises.

Ainsi, en poursuivant ses investigations, la Direction de la surveillance du contrôle de l’occupation du sol (Dscos) a pu obtenir le plan approuvé du lotissement du Tf 5725/Dg et du Domaine public maritime Fann-Corniche Ouest, où se situe la parcelle mais aussi l’arrêté numéro 001589/Muh/Dua;en date du 9 février 1988,portant son approbation et le rendant exécutoire ainsi que son règlement d’urbanisme.

L’exploitation des documents a permis à la Dscos de constater une « violation des textes de base ayant abouti a des constructions non conformes à la zone ». En effet, alors que le règlement d’urbanisme de la zone n’autorise qu’un coefficient d’emprise au sol (ces) de 40 pour cent de la surface du lot, l’autorisation de construire accordée à Moustapha Ndiaye est allée, en toute illégalité, à 80 pour cent.

« Cette situation est due au fait que les services ont voulu couvrir les irrégularités d’extensions constatées lors de notre premier contrôle », note la Dscos dans son rapport adressé à l’agent judiciaire de l’Etat. Mieux,les dispositions du règlement d’urbanisme dans cette zone limitent les constructions à un rez-de-chaussée (rdc) plus un étage.
Le bâtiment en cours de construction comprend un sous-sol, un rdc et six étages, note Libération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.