Accueil Actualités Coronavirus en Chine : Wuhan interdit désormais la consommation d’animaux sauvages

Coronavirus en Chine : Wuhan interdit désormais la consommation d’animaux sauvages

La ville au centre de la crise des coronavirus  a interdit la consommation d’animaux sauvages et des fermiers chinois se voient offrir de l’argent pour cesser d’élever des animaux exotiques. 

Ces deux (2) mesures interviennent dans un contexte de pression croissante pour que la Chine réprime le commerce illégal d’espèces sauvages, blâmé par beaucoup pour la pandémie qui a tué plus de 320 000 personnes.

L’administration locale de Wuhan, la ville d’environ 11 millions d’habitants de la province centrale du Hubei en Chine, où des cas de nouveau coronavirus ont été enregistrés pour la première fois à la fin de l’année dernière, a annoncé ce mercredi 20 mai que la consommation de tous les animaux sauvages était officiellement interdite.

La ville a également interdit pratiquement toute chasse aux animaux sauvages dans ses limites, déclarant Wuhan “un sanctuaire de la faune”, à l’exception de la chasse autorisée par le gouvernement pour “la recherche scientifique, la régulation de la population, la surveillance des maladies épidémiques et d’autres circonstances spéciales”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici