Coronavirus en Italie : Un Sénégalais victime des mesures de…

0 6
Le gouvernement italien a pris un décret plaçant le pays en zone rouge pour éviter la progression déjà très rapide du coronavirus. Une mesure qui a fait sa première victime, ce mardi. Il s’agit d’un Sénégalais qui est accusé d’avoir enfreint les contours dudit décret, a rapporté leggo.it.
Le site italien informe dans la foulée que l’émigré, à son arrivée à la gare de Brescia, a, après avoir fourni les documents, refusé d’expliquer la raison de son voyage.
C’est ainsi que la police d’État a déclenché une plainte pénale pour «violation de l’article 650 du code pénal en vertu du nouveau décret émis par le gouvernement comtal».
Il lui a été rappelé que toute sortie est motivée. Et que le port du formulaire d’auto-certification est de rigueur.
A rappeler qu’environ 60 millions d’Italiens sont priés de rester chez eux, à compter de ce mardi 10 mars, conformément à ce décret du gouvernement de Rome, annoncé dans la nuit par le président du conseil (chef du gouvernement italien), Giuseppe Conte.
Désormais, tous les Italiens devront «éviter les déplacements» sauf pour aller travailler, pour se ravitailler ou encore pour des soins médicaux, en vertu de la mesure gouvernementale.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.