Coup d’Etat en Guinée : Amnesty invite les militaires à protéger les droits de toute la population

Suite au putsch perpétré en Guinée contre le président Alpha Condé les dirigeants du CNRD à protéger de l’ensemble de la population guinéenne, souvent victime de violations et de répression.

Dans une déclaration reprise par Dakaractu, la directrice du programme Afrique de l’Ouest et Afrique centrale, Samira Daoud a en outre indiqué que de nombreux opposants politiques et manifestants ont été arrêtés avant et après l’élection présidentielle d’octobre 2020. Il faut que ceux qui sont détenus arbitrairement soient libérés.

Les forces spéciales guinéennes ont annoncé, dimanche 5 septembre, avoir détenu le président de la République Alpha Condé. Les frontières terrestres et aériennes du pays ont été fermées et la constitution en vigueur dissoute.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp