Accueil Actualités Elle lacère le visage de sa coépouse pour une banale histoire…

Elle lacère le visage de sa coépouse pour une banale histoire…

Pour une banale dispute opposant leurs deux enfants enfants, habitant le village de Maka Bra Gueye,se sont livrées samedi a une sanglante bagarre.

Moins d’une semaine après la violente bagarre ayant mis aux prises les deux coepouses ,F.Toure et F.Toure ,domiciliées au village de Darou Diop dans la commune de COKI, une affaire similaire a atterri sur la table du procureur pres le tribunal de Grande instance de Louga.

Cette fois cette histoire oppose deux (02) dames vivant au village de Maka bra Gueye dans la commune de Nguidile. D’après des sources très proches les faits ont eu lieu le samedi dernier.Ce jour la les membres Gueye, qui discutaient tranquillement dans la cour de la maison, ont été interrompus par les pleurs d’un enfant.Corrigé par son demi-frère plus âgé que lui, il a pris la fuite pour se refugier dans les bras de sa mère.

Digérant mal la sévère bastonnade infligée a son fils,la dame M.D.T a mis en garde le « bourreau » de son enfant »Je ne te permet plus de tabasser mon fils.Je n’ai pas au monde un âne.Si tu le frappe a nouveau tu auras affaire a mon moi.Je te corrigerai et personne n’empêchera… »menace-t-elle.Se sentant visée, par la maman du mis en cause, qui entretenait des relations conflictuelles depuis longtemps avec sa coépouse, n’a pas perdu le temps por riposter à la mesure de « l’affront »: »tu gagnerait mieux a lui conseiller d’arrêter de provoquer les gens, sinon il pleurera tous les jours. »En surchauffant, les deux(02) coépouse ont commences à échanger des propos malveillants.Au final les choses ont dégénéré et elle en viennent aux mains.Au cours da la bagarre, la dame M.D.T s’est emparée rapidement d’un couteau et,d’un geste rapide, a lecere le visage de sa coépouse. Très touchée, la victime baignant dans un mare de sang, a été évacuée à l’hopital regional de Amadou Sakhir Gueye de Louga, ou un certificat médical attestant une incapacite temporaire (Itt) de 17 jours lui a été délivré.Dès qu’elle entre en possession du document médical, elle dépose une plainte contre sa coépouse au niveau de la brigade mixte de Louga. Arrêtée sur convocation,la mise en cause M.D.T entendue sur procès-verbal, a avoué en partie les faits: »Effectivement, nous nous sommes battues, mais c’est elle qui détenait le couteau.D’ailleurs elle m’a blessé à la main.J’ai récupéré l’arme avant de l’adiministrer un coup au visage.Je regrette les fais j’ai agi sous l’emprise du santan. »

Ces regrets n’ont pas empêché les hommes du commandant Bassene du procureur de louga de la defferrer hier devant le procureur de Louga. Après son face-a-face avec le maitre des poursuite, la dame M.D.T a été placée sous mandat de dépôt a la maison de correction (Mac) de Louga. Elle est poursuivie pour coups et blessures volontaires ayant entraine une incapacité de travail de 17 jours sur la personne de sa coépouse.

Ronaldinho « Ma vie derrière les barreaux »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici