Accueil Actualités Covid-19 : de 6,8%, les prévisions de croissance du Sénégal tombent à...

Covid-19 : de 6,8%, les prévisions de croissance du Sénégal tombent à 3%

Touchée de ‘’plein fouet’’ par la pandémie de coronavirus, l’économie sénégalaise, qui espérait réaliser un taux de croissance de 6,8% à la fin de cette année, pourrait en faire seulement 3%, a déclaré vendredi le président de la République.
‘’Comme partout ailleurs, notre économie subit de plein fouet l’impact du Covid-19. Des secteurs comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, les transports, le commerce, la culture, le bâtiment et les travaux publics, entre autres, sont durement affectés’’, a d’abord fait remarquer Macky Sall.
A cause de cette situation engendrée par la pandémie de coronavirus, ‘’notre croissance économique soutenue sur plusieurs années est brutalement freinée et passera de 6,8% à moins de 3%’’, a-t-il ajouté en s’adressant à la nation, à la veille du 60e anniversaire de l’indépendance du Sénégal.
Soucieux des contreperformances économiques attendues à la fin de l’année, le chef de l’Etat dit être surtout préoccupé par les conséquences sociales de la pandémie.
‘’Ce soir, a-t-il souligné, mes pensées vont particulièrement à toutes celles et à tous ceux qui souffrent de l’impact de la crise du Covid-19. Je pense aux millions de pères, mères et soutiens de famille menacés de précarité. Je pense à notre diaspora, si généreuse envers la nation et aujourd’hui éprouvée.’’
‘’Je pense aux nombreuses entreprises et à leurs salariés, tous victimes de cette crise imprévue’’, a-t-il ajouté.
L’Etat sera au chevet des populations et des entreprises affectées par la pandémie de coronavirus, selon Macky Sall. ‘’Je veux dire à tous et à toutes que l’Etat ne vous abandonnera pas’’, a-t-il promis.
M. Sall annonce avoir ‘’mis en place un programme de résilience économique et sociale, afin de renforcer [le] système de santé, de soutenir [les] ménages, [la] diaspora, [les] entreprises et leurs salariés’’.
Ce programme a été élaboré pour faire face à ‘’l’urgence’’ et ‘’en attendant une évaluation complète des effets de la crise sur l’économie nationale’’, selon le président de la République.
APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici