Covid-19 : « La pandémie est loin d’être terminée », met en garde l’OMS

0 10

Lors du point de presse sur la situation de la pandémie du 9 mars, le Dr. Tedros met en garde. « La pandémie est loin d’être terminée et elle ne sera terminée nulle part, tant qu’elle ne sera pas terminée partout ».

De même que le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) Adhanom Ghebreyesus, « ce vendredi marquera le 2e anniversaire de la pandémie de Covid-19. Plus de 6 millions de personnes sont mortes », déplore-t-il, alors que la lutte contre le virus continue.

« Si les contaminations baissent à travers le monde et que plusieurs pays lèvent aujourd’hui les restrictions, « plusieurs pays d’Asie et du Pacifique font face à une résurgence des contaminations et des morts », rappelle le Dr. Tedros.

« Le virus continue d’évoluer, et nous continuons à faire face à des obstacles significatifs dans la distribution des vaccins, des tests de dépistage et des médicaments partout où ils sont nécessaires », ajoute-t-il.

Par ailleurs, l’OMS constate dans le même temps que « plusieurs pays réduisent de manière drastique les tests réalisés », ce qui handicape grandement « notre capacité à savoir où est le virus, comment il se répand et comment il évolue ».

« Le dépistage reste un outil vital dans notre lutte contre la pandémie », rappelle le directeur général de l’OMS, qui insiste par ailleurs sur l’importance de l’auto-dépistage comme moyen de lutter contre la disparité d’accès aux tests PCR. En ce sens, l’OMS a mis à jour ses recommandations pour les tests d’auto-dépistage, qui doit être une priorité nationale dans certains pays. Pour ce faire, l’OMS lutte activement pour que chaque pays ait accès à ces tests », insiste-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.