Accueil Politique Covid-19 : Macky Sall coupe l’herbe sous les pieds des Corona-Businessmen

Covid-19 : Macky Sall coupe l’herbe sous les pieds des Corona-Businessmen

Les vautours, charognards, hyènes et autres qui commençaient à se montrer, et pensaient festoyer avec l’aide destinée à la nation dans la guerre contre le covid-19, vont devoir ronger leurs freins en attendant. Ils pensaient déjà se faire le partage des milliards du Force covid-19, mais depuis hier, leurs illusions ont été anéanties avec la mise sur pied par le Président de la République Macky Sall, du Comité de suivi des opérations du Force covid-19.

Dire qu’on les voyait déjà chanter autour de leurs proies, flattant par-ci, par-là, comme ils savent si bien le faire en de pareilles occasions, le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale Mansour Faye, dont certaines mesures liées aux aides du Force covid-19, font l’objet de controverses. Tout simplement pour obtenir des faveurs de ce dernier et avoir leurs parts de fromage.

Les donnes ont changé et il leur faudra surtout changer de fusil d’épaule, car la partie ne sera plus aisée pour eux, surtout avec la mise en place du Comité de suivi des opérations du Force covid-19 présidé par le général de brigade François Ndiaye. Un homme rompu à la tâche pour avoir été Chef d’état-major de l’armée de terre (CEMAT), Chef d’état-major particulier du Président de la République et Chef de la Cellule de coordination des études de défense.

A l’étranger, le général de brigade François Ndiaye jouit d’une longue expérience des missions onusiennes. C’est ainsi qu’il a tour à tour été Chef des opérations de la Mission des Nations unies au Congo (MONUC) et Chef des officiers de liaison et de planification de la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT).

Que les vautours, charognards, hyènes et autres rapaces se le tiennent donc pour dit. Le général de brigade François Ndiaye n’est pas un homme facile à manœuvrer. Tant mieux pour le bien de la population qui se sent ainsi mieux sécurisée. Le Président Macky Sall a pris tardivement la décision d’installer le comité, mais l’essentiel est à présent là. La guerre contre le covid-19 peut ainsi être menée dans la sérénité. Même, s’il ne faut toutefois pas baisser la garde, car les corona-businessmen gardent plus d’un tour dans leurs sacs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici