Accueil Politique Mutualisation des efforts contre le Covid-19 : Macky « habilite » les collectivités territoriales

Mutualisation des efforts contre le Covid-19 : Macky « habilite » les collectivités territoriales

Dans la lutte contre le Covid-19, le pouvoir central multiplie les mesures à même de permettre aux collectivités territoriales de jouer leur rôle. Le projet d’ordonnance adopté au dernier Conseil des ministres ressemble à une «loi d’habilitation» pour le pouvoir local.

Le président de la Républi­que tient déjà sa loi d’habilitation votée le 1er avril dernier par l’Assemblée nationale. L’Exécutif local semble en avoir une sous l’impulsion du chef de l’Etat. Dans la lutte contre le Covid-19, Macky Sall sait que la contribution des collectivités territoriales sera essentielle. En ce sens, il a pris des mesures pour améliorer le fonctionnement rapide des communes, des villes et des Conseils départementaux. En effet, le Président Sall a demandé aux ministres des Collectivités territoriales et des Finances de faciliter aux collectivités territoriales les procédures administratives et budgétaires en vue de l’allocation complémentaire de secours aux populations vulnérables.
La semaine dernière, le Conseil des ministres a adopté le projet d’ordonnance aménageant des mesures dérogatoires au fonctionnement des conseils départementaux, municipaux et de ville. D’après le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar, le texte vise à permettre aux collectivités territoriales de délibérer avec le bureau seul dans le cadre des urgences. «Les gestes barrières à observer à cause du Covid-19 y sont pour beaucoup, en plus de l’Etat d’urgence qui restreint les déplacements», justifie Aymérou Gningue, également maire de Mérina Dakhar, une commune du département de Tivaouane.
Ainsi, le pouvoir décentralisé est appelé à pleinement jouer son rôle dans la lutte contre cette pandémie devenue une préoccupation majeure au Sénégal. A côté des autorités administratives comme les gouverneurs, les préfets et sous-préfets, les élus locaux sont au premier plan dans la lutte du fait de leur proximité avec les populations. Il aura suffi l’apparition du coronavirus pour voir un bloc constitué entre le gouvernement et l’ensemble des collectivités territoriales. Jusqu’ici, ni le cleaning day ni les tentatives de dialogue national n’ont réussi à mettre sur une même dynamique le pouvoir central et le pouvoir décentralisé.
Dans un entretien avec journal Le Quotidien le 22 avril dernier, le 1er vice-président du Conseil départemental de Thiès saluait les mesures présidentielles concernant les collectivités territoriales. «Nous sommes convaincus que les collectivités locales ont un rôle extrêmement important à jouer, surtout dans la prise en charge des cas communautaires qui, aujourd’hui, commencent à être une préoccupation majeure. Par conséquent, faciliter la mobilisation de ressources au niveau local pour la prise en charge des cas communautaires par une sensibilisation des populations, par la mise à disposition d’outils de prévention et de promotion des gestes barrières, est extrêmement important dans cette lutte contre le Covid-19», se réjouissait Yankhoba Diattara, proche de Idrissa Seck. Cette unité suffira-t-elle à vaincre l’ennemi invisible ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici