Accueil Actualités Covid-19: Pas de « Ngalakh » pour cette année au Sénégal

Covid-19: Pas de « Ngalakh » pour cette année au Sénégal

« Suite aux multiples restrictions recommandées par nos Evêques et relatives aux célébrations de la fête de Pâques, le Conseil National du Laïcat du Sénégal préconise, pour cette année, de sursoir au traditionnel « ngalakh », déclare le Conseil National du Laïcat.

Situation…

D’après le Conseil National du Laïcat, une telle mesure exceptionnelle ne se justifie que dans une situation exceptionnelle, vu la place et l’importance que le « ngalakh » a fini d’occuper dans le raffermissement des liens de fraternité entre les chrétiens catholiques et les autres composantes de notre nation sénégalaise.

Prescription…

Toutefois, le Conseil National du Laïcat rappelle que le « ngalakh » n’est pas une prescription de l’Eglise, mais le fruit d’une tradition qui s’est installée au fil des années. Aussi, le Conseil National du Laïcat n’ignore pas les nombreuses précautions d’hygiène que requiert la préparation de ce mets; et n’ignore pas non plus toute la logistique nécessaire à sa préparation et à sa distribution qui pourrait multiplier les contacts donc les risques (fréquentation des marchés, utilisation des transports, contacts divers).

Abstenir…

« Nous pouvons donc nous abstenir de distribuer du « ngalakh » tout en conservant la portée symbolique de solidarité et de charité d’un tel geste. En cette année 2020, une occasion tout aussi inédite nous est proposée par la Caritas du Sénégal à travers sa campagne de collecte pour le Fonds d’urgence Sénégal qui a débuté le 07 mars dernier », poursuit le Conseil National du Laïcat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici