D-Média : démission d’Ahmet Aïdara, Bougane Guèye donne sa version

0 29

Ahmet Aïdara a claqué la porte du groupe D-Média pour créer sa propre chaîne YouTube et y tenir sa très populaire revue de presse, notamment.


En effet, l’actuel maire de Guédiawaye a pris cette décision après que la direction de Zik FM lui ait demandé de ne plus faire la revue de presse, histoire de se conformer à une injonction du CNRA.

Bougane Guèye Dany, le patron de D-Média a informé que l’affaire ne s’est pas déroulée tel que rapportée dans la presse. Et que ceux qui l’accusent d’être de mèche avec le CORED et le CNRA ont tout faux.

Sur YouTube, le leader de Gueum Sa Bop a d’abord signalé qu’il n’est pas d’accord avec la décision du CNRA d’interdire à Ahmet Aïdara de faire la revue de presse. « Ils ont attendu qu’Ahmet Aïdara n’ait plus le temps de faire la revue de presse pour la lui interdire, a fustigé le patron D-Média. Rien n’a changé entre-temps, sauf qu’il est maintenant devenu maire. C’est aujourd’hui que ce qu’il fait les dérange ?»

Mais s’il conteste la décision du CNRA, Bougane laisse entendre qu’il n’avait d’autre choix que de la respecter. « Il y a quand même 437 pères de famille qui sont là, a rappelé le patron de presse. À chaque fois qu’ils ferment la télé ou la radio, je demande à l’administration de les amener en chômage technique. Si on avait laissé Ahmet Aïdara faire la revue de presse, ils allaient revenir fermer la télé et la radio pour une semaine.»

Dans ces conditions, a indiqué le patron de D-Média, «à choisir entre 437 personnes qui sont des soutiens de familles et mettre quelqu’un au frigo, le temps que la justice soit saisie de cette affaire», il préfère la deuxième option. « Tout ce qui a été dit dans cette affaire, c’est des mensonges, de la manipulation, de la désinformation », a martelé Bougane.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.