Accueil Société De faux médicaments d’une valeur de 37,8 millions de F CFA saisis...

De faux médicaments d’une valeur de 37,8 millions de F CFA saisis à Kaffrine

Des corticoïdes et divers autres médicaments d’une valeur totale de 37 millions 500 mille francs CFA ont été saisis par la Brigade mobile des Douanes de Kaffrine, vendredi 13 mars 2020. C’est à hauteur du barrage douanier à l’entrée Est de Kaffrine qu’un véhicule de type Mitsubishi L200 immatriculé au Sénégal a été contrôlé par les Gabelous.

Selon un communiqué, « le trafiquant s’est voulu fin stratège en dissimulant des médicaments dans un chargement de produits cosmétiques ». Mais c’était « sans compter avec le flair des agents de la Douane ». Ces derniers n’ont pas tardé à déjouer le stratagème. Une fouille minutieuse a permis de découvrir une grande quantité de produits pharmaceutiques dont des corticoïdes cachés dans les fauteuils et cavités dudit véhicule.

L’inventaire et l’évaluation ont été effectués avec l’appui de pharmaciens inscrits à l’Ordre des pharmaciens. La valeur totale de la saisie est ainsi estimée à 37 555 620 francs CFA.
Cette saisie porte à près de 122 millions francs CFA, c’est-à-dire la valeur totale des saisies de faux médicaments réalisées à Kaffrine en 3 semaines.

Une traque sans  répit contre les « faux »

Il faut par ailleurs signaler que les actions de recherche et répression contre le trafic de chanvre indien ne connaissent aucun répit. La Brigade mobile des Douanes de Koungheul, toujours dans la Subdivision des Douanes de Kaffrine a saisi, durant la même période, 76,5 kg de chanvre indien sur un véhicule de type Peugeot 605 en provenance de Tambacounda. La valeur de la marchandise et du moyen de transport est estimée à 12 millions 180 mille francs CFA. Trois individus ont été appréhendés et mis à la disposition de la justice dans le cadre de cette opération.

Selon les Services de la Douane, ces opérations de lutte contre l’importation en contrebande de produits prohibés contribuent à la sécurisation des populations, à la sauvegarde de leur santé, à la protection de l’économie nationale et à la défense du pays contre la criminalité transfrontalière organisée.

La Douane sénégalaise en appelle à la collaboration des populations, des leaders d’opinion et des mouvements citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici