Accueil Actualités De l’eau dans le gaz entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe? “Les...

De l’eau dans le gaz entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe? “Les tensions sont palpables”

Emmanuel Macron et Edouard Philippe sont-ils en froid? Bien que les intéressés martèlent que non, plusieurs médias français bien informés soutiennent que la crise du coronavirus a détérioré leur relation.

La rumeur circule depuis plusieurs jours maintenant. Au sommet de l’État, l’entente entre le président de la République et le Premier ministre ne serait pas au beau fixe. Le 28 avril, Emmanuel Macron avait tout de suite démenti un quelconque désaccord avec Edouard Philippe sur la date du vote du plan de déconfinement à l’Assemblée Générale. “L’ensemble de l’exécutif est pleinement aligné dans cette crise. Je n’aurai aucune complaisance à l’égard de ceux qui par des bruits et des rumeurs tentent de diviser le gouvernement”, avait-il réagi.

Dans un premier temps, le démenti a apaisé les bruits de couloir, mais de nouveaux éléments rapportés par Le Parisien ce mercredi relancent le débat. Lundi, quand Edouard Philippe devait présenter le plan du déconfinement devant le Sénat, Emmanuel Macron a pris la parole en direct juste après. Un parlementaire, cité par le quotidien, estime que cette séquence “a plombé” la stratégie de Matignon.

“C’est assez gênant…”

Un autre désaveu, plus subtile, repéré par Le Parisien, est intervenu mardi. Macron est interrogé sur une sortie d’Edouard Philippe, qui évoquait le risque d’écroulement économique. Le président a refusé d’employer “ces grands mots”. Une prise de distance sémantique, selon le média.

“C’est reparti pour le sale feuilleton, on n’en finira donc pas”, s’agace le même parlementaire. “Tout le monde explique qu’ils vont bien, mais les tensions sont quand même palpables et les entourages se tirent la bourre”, assure un poids lourd du gouvernement. “C’est assez gênant. On sait que c’est tendu mais là…”, ajoute un influent député de la majorité à BFMTV.

Philippe plus populaire que Macron

Dernier point qui agace le président: sa popularité est en berne alors que celle d’Edouard Philippe grimpe en flèche. Selon une dernière enquête, la cote d’Emmanuel Macron a plongé de six points à 40%, alors que le Premier ministre a gagné trois points pour s’établir désormais à 46%.

Emmanuel Macron ne peut pas envisager un remaniement dans ces conditions, en mettant de côté un homme qui a le vent en poupe. “Le président aurait le mauvais rôle car Edouard passerait pour un martyr, lui qui a toujours été loyal et d’une servitude à toute épreuve”, analyse un élu d’En Marche. Reste à savoir si Philippe, “essoré par la crise”, acceptera de continuer à travailler avec Macron…

7sur7.be

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici