Accueil Nécrologie Décès de Boy Bambara : Témoignage émouvant de Manga 2

Décès de Boy Bambara : Témoignage émouvant de Manga 2

L’ancien lutteur Boy Bambara, Aliou Camara à l’état-civil, est décédé, ce vendredi 22 janvier 2020, aux Parcelles Assainies. Ancien de la lutte sénégalaise, Boy Bambara fut un fin technicien qui a eu ses années de gloire, au Sénégal et en Afrique.

Sa mort, comme celle d’autres de sa trempe, va laisser notre sport national orphelin de l’un de ses ténors, de ses baobabs qui ont marqué leur époque. Boy Bambara était un lutteur complet, en lutte avec frappe comme en lutte simple.

Joint au téléphone par senego, Manga 2, ancien roi des arènes, pleure une perte immense pour le Sénégal, pour les acteurs de la lutte, pour le monde sportif en général. “Nous avons appris avec douleur le décès de Boy Bambara. Nous avons, avant tout, perdu un ami, un frère, un humain au sens large du terme”, a indiqué Manga 2, au téléphone de senego.

“Il a consacré toute sa vie à la lutte d’abord en tant que lutteur et ensuite comme formateur. Lutteur, il a marqué les esprits pour son talent qui n’offrait aucune opportunité de triomphe à ses adversaires. Il a eu une belle et illustre carrière”, a rajouté Manga 2, la voix singulière, lourde et attristée.

L’ancien roi des arènes de saluer aussi “un homme qui a formé des générations de lutteurs après sa carrière. Boy Bambara était un éducateur hors pair, un formateur rompu à la râche. Il avait vite compris qu’il fallait une autre vie après la lutte et formait ainsi les jeunes lutteurs pensionnaires de son école de lutte”.

“Je présente mes sincères condoléances à la famille du lutteur, au ministre des Sports Monsieur Matar Ba et au président Macky Sall qui l’ont soutenu pendant ses moments difficiles mais aussi à tous les acteurs sportifs qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir notre champion parti répondre à l’appel du Tout-puissant”, a terminé Manga 2, 2e vice-président, chargé de la lutte traditionnelle au CNG.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici