Accueil Société Délivrance de médicaments aux soldats : L’armée veut mettre fin à la...

Délivrance de médicaments aux soldats : L’armée veut mettre fin à la fraude

Après plusieurs services, c’est au tour de la délivrance des médicaments de passer à la digitalisation dans l’armée sénégalaise. D’après un communiqué de la Dirpa, un nouveau système de délivrance des médicaments aux personnels militaires et paramilitaires en activité ou à la retraite et qui bénéficient d’une pension n’invalide été mis en place.

Outre la nécessité de s’adapter à l’évolution du monde, il y a une volonté de mettre fin « aux nombreuses fraudes et irrégularités souvent constatées », avec une facture mensuelle qui passe de 900 millions à 200 millions après inspection en 2020.

« Basé sur un réseau interconnecté de médecins militaires, de pharmacies agréées et d’organes de contrôle, le Sysgepmi permet, en toute transparence, à tout pensionné détenteur de la nouvelle carte de percevoir ses médicaments sur toute l’étendue du territoire national », souligne la Dirpa.

D’après l’armée, le nouveau système est contrôlé en temps réel et prend en compte les personnes à mobilité réduite qui peuvent désigner un mandataire.

L’armée maintient pour le moment l’ancien système pour ne pas léser les ayants droit, mais en tout état de cause, prévient-elle, « la mise en place du Sysgepmi est irréversible ». Par conséquent, elle invite les concernés à se faire enrôler.

Avec Seneweb

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici