Des agresseurs sèment la terreur à Pikine après le premier combat organisé hier à l’Arène nationale

0 12

Des passants détroussés, des automobilistes violentés, les riverains de l’Arène ont eu raison d’alerter sur l’insécurité qui sévit au Technopole après les combats de lutte. Hier des dizaines de citoyens ont été victimes de ces bandes d’agresseurs

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.