Accueil Actualités Déthié Fall: « Le chômage doit impérativement être réglé par l’agriculture »

Déthié Fall: « Le chômage doit impérativement être réglé par l’agriculture »

Le chômage doit impérativement être réglé par l’agriculture. Donc il faut que cette vision quitte Diamniadio pour rallier le bassin de l’Anambé.

Une façon pour le parlementaire de mieux fustiger la politique agricole du régime.

«Vous avez une partie de la solution entre vos mains mais cela nécessite que la vision quitte Diamniadio pour rejoindre la Vallée du fleuve Sénégal, pour rejoindre les terres de l’Anambé où il y a des hectares qui peuvent être utilisés. Les dix dernières années, vous pouvez vérifier les chiffres, à part cette année, vous avez les factures céréalières qui sont entre 200 et 300 milliards concernant les importations. Si vous traduisez cela en chiffre d’affaires, on peut réserver les 30 à 40% comme masse salariale ce qui équivaut à 90 milliards», a-t-il souligné, ce vendredi, lors du passage du ministre de l’Agriculture à l’Assemblée nationale.

Toujours selon le député, si on prend un jeune, on lui alloue 3 millions de salaire annuel, l’équivalent de 250 mille FCFA mensuel, on aurait aujourd’hui sorti 30 000 Sénégalais du chômage. Donc, ajoute Fall, on est en train de sortir des devises alors qu’on a la possibilité de les utiliser à l’intérieur pour régler le problème du chômage et de la souveraineté alimentaire.

D’ailleurs, il renseigne que cette facture est beaucoup plus élevée que le budget alloué à la jeunesse, à l’Élevage ou au Développement industriel.

Alors, s’interroge le vice Président du Rewmi, « comment peut-on comprendre après 60 ans d’indépendance que 60% de nos compatriotes restent encore au niveau 1 du classement des besoins de Maslow. Ils ont aujourd’hui des préoccupations de ventre. On est dans une courbe qui maintient la pauvreté et les données de la banque mondiale peuvent l’attester. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici