Dette de 4 milliards de Fcfa : La Senelec bloque les comptes de Las

0 61

L’Aéroport international Blaise Diagne de Diass risque de connaître des perturbations dans les jours à venir. En effet, suite à un différend entre le consortium Limak-Aibd-Summa (Las) et la Senelec, le magistrat Malick Lamotte a contraint Las à payer la somme de 4 milliards de francs CFA à la Senelec. Une décision de Justice a été prise bloquant ainsi, les comptes de Las.

Mais, le Syndicat du personnel des activités aéronautiques nationales du Sénégal (Sympas) est contre cette décision. Hier, il est sorti pour déclarer qu’il fera face à cette mesure en déposant un préavis de grève afin de bloquer tous les avions au sol dès la semaine prochaine.
Selon Serigne Moustapha Gaye, Secrétaire général du Sympas, Las reconnaît volontiers qu’il doit à la Senelec, 4 milliards, mais dénonce le blocage des comptes du gestionnaire de l’Aibd.

« Nous avons appris une décision de Justice qui bloque les comptes de Las. Je précise que nous acceptons la dette que nous devons à la Senelec, qui est pratiquement de 4 milliards de francs Cfa. Nous devons cette dette parce que nous avons traversé le Covid-19 en fermant l’aéroport sans redevances, et en maintenant toutes les charges liées à l’exploitation. Il y a également la refacturation. Nous facturons l’électricité et l’eau mais pratiquement toutes les structures de la plateforme ne paient pas. Et en plus, il y a que les structures parrainées par l’Etat du Sénégal, à savoir Air Sénégal, Transair et les structures qui sont au niveau du Copis, à savoir Sécubac, Infinity, Global et Senecartours, nous doivent beaucoup d’argent ».

Il soutient par ailleurs que la somme que ces sociétés parrainées par l’Etat doivent est de 15 milliards, mais que ces sociétés ne sont pas inquiètes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.