Accueil Politique Dialogue politique : La machine encore grippée…

Dialogue politique : La machine encore grippée…

Le Dialogue politique bute encore sur des obstacles. Selon L’As, les parties prenantes ne parviennent toujours pas à s’entendre sur la chronologie des sujets à débattre au sein de la Commission cellulaire dirigée par le Général Mamadou Niang. Un véritable dialogue de sourds qui perdure.

Le Front de résistance nationale (Frn), qui regroupe l’essentiel de l’opposition, campe sur sa position et exige qu’on démarre les discussions par le bilan de la présidentielle du 24 février 2019. Alors que le pouvoir, les non-alignés et la Société civile veulent débuter par les élections locales du 1er décembre 2019.

Constatant l’impossible compromis entre les différentes parties, le Général Mamadou Niang, qui dirige cette partie du Dialogue politique, a levé la séance jeudi dernier. Histoire d’approfondir la réflexion et trouver les moyens de concilier les positions. La prochaine séance est prévue le 9 juillet prochain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici