Didier Deschamps fait une mise au point sur l’affaire Giroud-Benzema

0 11

Le sujet n’avait pas été évoqué jeudi dernier lors de l’annonce de la liste de Didier Deschamps pour les deux derniers matches de l’année de l’équipe de France (Kazakhstan et Finlande, le 13 et 16 novembre).

Ce fut le cas ce lundi pour l’entame de préparation des Bleus. Une question fut posée au sujet d’Olivier Giroud (35 ans, 110 sélections), écarté de la sélection depuis l’Euro raté, et auteur de différentes sorties médiatiques ces derniers jours dans le cadre de la promotion en Angleterre pour la sortie de sa biographie.

L’attaquant de l’AC Milan a notamment avoué que certains cadres des Bleus, dont lui, auraient aimé être avertis du retour de Karim Benzema en juin dernier et que ce rappel avait notamment « déséquilibré » le collectif des champions du monde.

À la question de savoir si le deuxième meilleur buteur de la sélection (46 buts contre 51 à Thierry Henry) s’était « tiré une balle dans le pied » suite à ces récents propos, Didier Deschamps a fait la moue, avant de répondre de manière laconique.

« Chaque joueur est libre de s’exprimer, de donner son ressenti, son avis par rapport à sa propre situation, a-t-il répliqué sans en rajouter. Le plus important pour moi, ce sont les discussions que j’ai en direct avec les joueurs et Olivier sait. »

Sous-entendu, les deux hommes ont échangé et Didier Deschamps a expliqué la raison de ses choix envers l’un de ses anciens lieutenants. Et aujourd’hui, le présent de l’équipe de France se conjugue avec une attaque Griezmann-Benzema-Mbappé. Avec Giroud mis à l’écart.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.