Accueil Actualités Diouf Sarr sur le budget de la Santé : « De 125 milliards,...

Diouf Sarr sur le budget de la Santé : « De 125 milliards, nous sommes aujourd’hui à 200 milliards »

Comme à l’accoutumée, le Président de la République Macky Sall s’est adressé à la nation, à la veille de la fête de l’Indépendance du 4 avril. Une allocution dans un contexte marqué par une importante crise sanitaire due au nouveau coronavirus, appelé Covid-19. 
A l’entame de ses propos, le Président Macky Sall a annoncé un soutien au secteur de la santé à hauteur de 64,4 milliards francs CFA pour couvrir toutes les dépenses liées à la riposte contre le Covid-19. Une décision magnifiée par le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.
« Cette pandémie du Covid-19 nous a appris que la Santé est importante parce que, ce qui nous fait le plus peur aujourd’hui, ce n’est pas le terroriste au sens classique du terme mais le vrai terroriste aujourd’hui c’est le Covid-19. C’est la raison pour laquelle à l’entame de ses propos, le Président Macky Sall a débuté par ce point. Et les véritables soldats sur le terrain, ce sont les blouses blanches à qui je rends un grand hommage ».
                                                                Plan de riposte 
Concernant le plan de riposte du Covid-19, le ministre de la Santé a fait savoir que le Sénégal s’était préparé à faire face à cette situation depuis l’apparition du Coronavirus en Chine.
« L’opportunité qui s’est présenté, c’est la rencontre des chefs d’Etat à Abuja pour essayer de ramener le budget de la santé à 15%. Le Sénégal a trouvé le budget à un niveau très bas et a fait des efforts. De 125 milliards, nous sommes aujourd’hui à 200 milliards. Quand nous avons eu écho du Covid-19 depuis la Chine, on avait fait un plan de préparation de la lutte qui était estimé à milliard 4 millions pour préparer les axes de la lutte.
A son apparition nous, nous sommes dit que nous ne sommes plus à la préparation mais plutôt à la riposte, c’est à ce moment qu’on a mis en place le plan de contingence pour organiser la lutte avec les différents scénari jusqu’à une situation dite assez catastrophique avec aujourd’hui 64, 4 milliards Fcfa. Il faut savoir qu’il y a un plan d’investissement pour le renforcement de santé ».
                                             Renforcement du système de Santé 
Pour Abdoulaye Diouf Sarr, il est important de renforcer le système de la santé, ainsi prendre en compte les préoccupations des Sénégalais surtout sur l’accessibilité financière afin qu’ils puissent se soigner en cas de besoin.
« Il faut renforcer le système de santé parce que nous voyons souvent que les gens ne voient que l’hôpital. Mais en réalité, il y a une autre forme de santé qui est la santé de base. Un peu partout au Sénégal, on a des postes de santé et tout cela fait partie de la santé.
Mais aussi une accessibilité financière pour aider les gens à se soigner en cas de besoin. Le plus important pour le Sénégal, c’est la résilience du système de santé et le Sénégal est en train de jouer un rôle important sur ce côté ».
Le ministre de rappeler aux citoyens : « On est en période de pandémie, c’est un combat loin d’être gagné. Seuls les Sénégalais peuvent combattre cette pandémie.  Nous sommes les véhicules potentiels de ce virus. Donc respectons les mesures édictées par les autorités sanitaires ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici