Accueil Société Djiby Diakhaté : « Le confinement en lui-même constitue une crainte »

Djiby Diakhaté : « Le confinement en lui-même constitue une crainte »

Depuis l’avènement de la pandémie du coronavirus, le 2 mars dernier, le Sénégal a enregistré 56 cas dont 5 guéris, selon le dernier rapport du ministère de la Santé. Ce qui pousse beaucoup de spécialistes à préconiser le confinement dans notre pays.

Mais pour le sociologue Djiby Diakhaté, le confinement, tel qu’appliqué dans certains pays européens, peut être dangereux.

« Le confinement en lui-même constitue une crainte, un problème parce que c’est un monde qui s’écroule », a-t-il fait remarquer dans l’émission Jury du dimanche sur Iradio.

Car, ajoute-t-il, « au fond, l’angoisse de la famille peut être un élément beaucoup plus dévastateur que le coronavirus en tant que tel. Il faut un accompagnement mental et psychique car le stress peut être à l’origine d’autres maladies ».

Toutefois, Diakhaté dit avoir constaté une tendance à lauto-confinement au sein de la société.

« On est en train d’aller vers un confinement de fait dans certaines localités et cela se sent dans la circulation qui est aujourd’hui beaucoup plus fluide », a-t-il fait constater.

Pour lui, en prenant certaines mesures comme le confinement généralisé, l’État devra d’abord tenir compte de la réalité sociologique.

« Il ne faut pas oublier que le chômage est très élevé chez nous, il faut également tenir compte de la promiscuité dans certaines maisons familiales », a-t-il prévenu estimant être beaucoup plus favorable à des mesures progressives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici