Accueil Actualités DSK s’installe en Afrique avec sa nouvelle épouse- Une nouvelle vie loin...

DSK s’installe en Afrique avec sa nouvelle épouse- Une nouvelle vie loin des scandales

L’ex-directeur du Fonds monétaire international, Dominique Strauss Kahn, à deux pas d’être Président de la France, a été éjecté de la course par la force d’une affaire de mœurs, l’affaire du Sofitel avec la femme de chambre Nafissatou Diallo. Aujourd’hui, l’homme mène une nouvelle vie au Maroc et tente d’aider les mères et les enfants désœuvrés à s’en sortir.

C’est une toute nouvelle vie que mène au Maroc, l’ex-directeur du Fonds monétaire international, Dominique Strauss Kahn. Près de dix ans après l’éclatement du scandale du Sofitel, qui l’a éjecté de la course pour la Présidentielle française, l’homme a changé de cap. Après un retrait de la vie politique, il est parti s’installer en Afrique, plus particulièrement dans la ville de Marrakech, au Maroc. L’ex-homme politique y vit avec sa nouvelle épouse, Myriam L’Aouffir, détaille Atlasinfo.

Le couple dirige, toujours selon le journal, une ONG, MekkiL, qui vient en aide aux mères et aux enfants démunis au Maroc. C’est dans ce contexte qu’il vient de lancer à Marrakech, en collaboration avec l’ONG Al Karam, une opération baptisée « Jamais sans mon alarme », pour lutter contre les violences faites aux enfants.

L’ex-directeur du Fonds monétaire international qui dit avoir « toujours pensé que toutes les actions devaient venir du haut vers le bas » avoue s’être aperçu que dans la réalité « l’action des associations et des ONG de toute nature sur le terrain est absolument essentielle ». Cette année, DSK est aussi très attendu, puisqu’il avait fait des révélations, en décembre dernier.

« Pour la première fois j’ai accepté dans un film documentaire de revenir sur l’ensemble de mon histoire personnelle et professionnelle, de la politique française aux sphères internationales. Ce film, actuellement en production, retrace les évènements qui ont marqué ma vie. Il sera sur les écrans à l’automne 2021 », avait confié l’ex-directeur du Fonds monétaire international.

« Je n’ai jamais donné ma version des faits qui ont marqué mon retrait de la vie politique, d’autres s’en sont chargés à ma place, prenant la parole à coupures de presse, d’interviews et de faits réels ou supposés. L’heure est venue de m’exprimer… Au-delà des différents épisodes personnels, politiques et médiatiques de ma vie, je partage dans ce film mes inquiétudes et mes propositions sur l’avenir difficile qui nous attend », avait-il poursuivi, au mois de décembre 2020.

Avec Afrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici