Du nouveau dans l’affaire des Gadgets alcoolisés

0 0

Nouveaux développements dans l’affaire des gadgets pour enfants au jus alcoolisé.

Khalil, le présumé fournisseur des gadgets alcoolisés, est de nationalité libanaise.

Selon Libération, il a avoué, devant les enquêteurs, avoir vendu, en un mois, tout le stock qu’il entreposait dans un magasin sis à Cambérène.

Il a confié que le produit lui a été livré par un riche commerçant basé en Guinée.

Le Libanais et trois autres commerçants ont été déférés, hier, au parquet du procureur de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.