Eliminatoires Mondial 2022 : La Fédération ghanéenne réplique après la plainte de l’Afrique du Sud

0 8

Comme pressenti, la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) a brisé le silence. En effet, un peu plus de 24 heures après la plainte de la Fédération Sud-Africaine de football auprès de la FIFA, l’instance ghanéenne s’en est sévèrement pris à son homologue sudafricaine avec qui, précise la GFA, elle entrainait pourtant de «de bonnes relations et un respect sportif mutuel».

«Il est choquant, irresponsable et tout à fait irrespectueux de constater que nos collègues de l’Association sud-africaine de football (avec qui nous entretenons de bonnes relations et un respect sportif mutuel) ont choisi de répandre des mensonges dans les médias plutôt que de projeter la vraie image des événements d’avant, pendant et après le match», débute la Fédération ghanéenne de football dans le communiqué publié sur son site officiel, avant de poursuivre.

«Même si nous pensons qu’il est dans le droit de l’Association sud-africaine de football d’appeler à une enquête, si elle estime que certains facteurs ont contribué à sa perte, nous souhaitons déclarer que la manière a été très irresponsable, entraînant des blessures et de la violence. Nous tenons à déclarer catégoriquement que les allégations sont frivoles, sans fondement et doivent être traitées avec tout le mépris qu’elles méritent. Ces allégations de l’Association sud-africaine de football ne sont rien d’autre qu’un plan planifié et une tentative calculée de détourner l’attention de la défaite, de détourner l’attention de leur échec à se qualifier pour les barrages et de nuire injustement à la victoire durement gagnée des Black Stars».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.