Accueil Actualités Emigration clandestine – Bécaye Diop : « Quand on brave la mort, on...

Emigration clandestine – Bécaye Diop : « Quand on brave la mort, on se suicide »

Officiellement un deuil national n’a pas été décrété par les autorités au Sénégal suite à la vague de décès notée avec l’immigration clandestine. Mais sur les réseaux sociaux, de jeunes activistes ont décidé de rendre hommage aux victimes.

Le maire de Ross-Béthio est d’avis que le Chef de l’Etat n’a pas à décréter un deuil national à la mémoire des centaines de victimes sénégalaises de l’émigration clandestine.

“Un deuil national est généralement décrété à l’occasion de pertes de vies humaines, suite à un événement marquant. Mais quand on brave la mort, à la limite quand on se suicide, il n’y a pas lieu de décréter un deuil national“, a t’il déclaré.

« Cette crise que vivent tous les pays a entraîné une perte d’espoir, notamment chez les jeunes. Si on ajoute à cela la fausse illusion véhiculée par ceux qui sont à l’étranger, qui fait croire que dès qu’on est en Europe ou aux USA, on devient riche, on peut comprendre ce phénomène mais il faut le condamner et proposer comme modèles et exemples ces jeunes qui se sont lancés dans l’agriculture et qui sont parvenus à se frayer un chemin dans la route de la réussite économique et sociale », conseille Bécaye Diop.

Infosrewmi avec beut7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici