Accueil Actualités En prison depuis 6 mois : Les agents de l’ISEG réclament 26...

En prison depuis 6 mois : Les agents de l’ISEG réclament 26 millions d’arriérés de salaires à Diop

Le patron de l’ISEG, Mamadou Diop croupit en prison depuis plusieurs mois pour une affaire de moeurs l’opposant avec la jeune chanteuse Dieyna Baldé. Mais avec l’approche de la Tabaski, le collectif des employés de son Institut de formation lui réclame 26 millions de francs Cfa, représentant 9 mois d’arriérés de salaires.

Ces employés plongés dans la dèche, ont dénoncé également l’absence de contrat de travail après plus de 4 ans de bons et loyaux services rendus à l’ISEG et à son boss Mamadou Diop. “Au moment où nous courons derrière plus de 6 mois d’arriérés d’autres sont rémunérés en catimini” dénonce le collectif.

“Certains travailleurs ont été privés de leur salaire, au détriment d’autres dépenses inutiles, onéreuses et inopportunes” signale un employé, apparemment dépité.

En guise d’exemples, il a cité les nombreux projets initiés par leur patron, et qui n’ont pas tenu le temps d’une journée. Ou bien encore, “les 15 millions que Mamadou Diop a déclarés devant les enquêteurs, pour la prise en charge de la petite Dieynaba Baldé”.

Face à ce qu’il appelle “manque de respect et de considération”, le collectif des employés de l’ISEG a dans un premier temps, prôné une gestion à l’amiable de leur problème, en saisissant par correspondance leur patron via son avocat, le jeudi 11 juin dernier.

Las d’attendre, ils ont décidé de saisir la justice dès ce lundi 13 juillet, avant la tenue d’une conférence de presse au courant de la semaine pour aviser et livrer d’autres informations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici