Accueil International Etats-Unis : Un Afro-Américain gracié, cent ans après avoir été accusé de...

Etats-Unis : Un Afro-Américain gracié, cent ans après avoir été accusé de viol

Cette grâce de Max Mason, cent ans après, est un pas, très en retard, pour les besoins d’une meilleur justice, rapporte lemonde.fr, citant le procureur général du Minnesota, Keith Ellison.

Max Mason, cent ans après

Le 15 juin 1920, trois hommes noirs étaient lynchés à Duluth (Minnesota), dans le nord des Etats-Unis. Ils avaient été accusés – sans preuve – d’avoir violé une femme blanche. Il aura fallu cent ans pour que la justice gracie un Afro-Américain condamné pour ce crime qu’il a toujours nié.

Mort en 1942, gracié en 2020…

Max Mason, mort en 1942, est devenu vendredi 12 juin le premier homme à bénéficier d’une grâce posthume dans l’Etat du Minnesota. Un symbole à l’heure où des manifestations massives traversent les Etats-Unis pour dénoncer le racisme qui mine encore de larges pans de la société.

Grâce pas liée avec la mort de Floyd

La demande de grâce de Max Mason avait été déposée bien avant qu’un policier blanc de cet Etat n’asphyxie George Floyd avec son genou, le 25 mai à Minneapolis, déclenchant la vague de colère dans tout le pays.

Avec le lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici