Accueil Actualités Euro-2021 : Grâce à De Bruyne, la Belgique renverse le Danemark et...

Euro-2021 : Grâce à De Bruyne, la Belgique renverse le Danemark et se qualifie

À Copenhague, la Belgique a été secouée par le Danemark lors de son deuxième match dans cet Euro. Les Danois, désireux d’honorer Christian Eriksen, ont mené au score. Et puis, Kevin De Bruyne est entré et a transformé les Diables rouges. Les Belges, finalement victorieux, sont assurés d’être au rendez-vous des huitièmes de finale.

Publicité

Impossible de ne pas penser à Christian Eriksen au Parken Stadium, vendredi 17 juin. Il y a cinq jours, le milieu offensif danois s’écroulait sur la pelouse face à la Finlande, victime d’un malaise cardiaque. Le joueur a été heureusement sauvé par les médecins. Pour le deuxième match du Danemark, face à la Belgique, de nombreux hommages lui ont été rendus tout au long de la rencontre.

Un tifo géant représentant son maillot a été déployé sur le terrain. Les Belges, solidaires, ont offerts à leurs adversaires un maillot de floqué à son nom et signé par tous les Diables rouges. Et puis, les Rouge et Blanc ont fait honneur à leur coéquipier en signant un début de match tonitruant.

Les Danois intenables pendant 45 minutes

Il ne fallait pas être en retard dans cette affiche du groupe B. Il n’a fallu que 99 secondes à Yussuf Poulsen pour ouvrir le score. C’est le deuxième but le plus rapide de l’histoire de l’Euro, et il est autant dû à l’envie des Danois qu’aux errances de la défense belge. Celle-ci a vécu un premier quart d’heure terrible, à subir les vagues danoises les unes après les autres.

À la 10e minute, les spectateurs ont applaudi Christian Eriksen, qui porte le numéro 10 avec l’équipe nationale. Les joueurs se sont arrêtés pour se joindre à eux. “Tout le Danemark est avec toi, Christian”, “La Belgique aime Christian”, pouvait-on lire dans les tribunes.

Après cette brève interruption, le match a repris sur le même modèle : domination nette du Danemark contre une Belgique méconnaissable, multipliant les erreurs et inoffensive. À la pause, les Belges n’avaient tiré qu’une fois au but, loin du cadre. Les Danois, eux, ont eu plusieurs occasions de faire le break mais ont manqué de réussite ou de précision.

Avec De Bruyne, c’est plus facile pour la Belgique

Dès le début de la seconde période, Roberto Martinez, le sélectionneur belge, a changé ses plans en faisant sortir Dries Mertens pour inclure Kevin De Bruyne. Le maître à jouer, blessé lors de la finale de la Ligue des champions et resté sur le banc face à la Russie, manque peut-être de rythme. Mais avec lui, la rencontre a immédiatement changé de physionomie.

Sur une percée puissante de Romelu Lukaku côté droit, le milieu offensif a été trouvé dans la surface. Là où beaucoup voyaient une frappe, lui a vu la feinte parfaite pour servir sur un plateau Thorgan Hazard. Ce dernier n’a pas laissé passer l’occasion en or et a égalisé (55e). En à peine 10 minutes, “KDB” avait déjà fait la différence.

Dans la foulée de l’égalisation, Martinez a lancé Eden Hazard. Coaching gagnant, là encore : le Madrilène a joué le rôle de pivot pour De Bruyne à l’entrée de la surface. Le numéro 7 a placé une frappe tendue sur laquelle Schmeichel a dû s’incliner à nouveau (70e). Avec une passe décisive et un but en 25 minutes, Kevin De Bruyne mérite le qualificatif de super-remplaçant. Pas sûr que Martinez le laisse encore sur le banc lors des prochaines rencontres. Le Danemark a tout donné jusqu’au bout, mais Martin Braithwaite a vu sa tête repoussée par la barre transversale (87e).

Avec 6 points, la Belgique est seule en tête du groupe B. Elle est assurée d’être en huitièmes de finale : soit elle terminera à l’une des deux premières places, soit elle sera dans les meilleurs troisièmes. Pour le Danemark, ce n’est pas encore perdu, mais avec zéro point au compteur après deux journées, il leur faudra gagner leur dernier match et espérer que la chance sera avec eux côté arithmétique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici