Accueil Actualités Farba Ngom : Sonko « prend les gens pour des enfants à manipuler… »

Farba Ngom : Sonko « prend les gens pour des enfants à manipuler… »

Farba Ngom s’est exprimé sur le bradage du littoral qui défraie la chronique actuellement. Et c’est pour disculper le régime de Macky Sall qui estime-t-il ne peut revenir du jour au lendemain sur ce qui a été fait par les régimes précédents. Aussi, estime-t-il dans l’entretien accordé à Dakaractu, que les Sénégalais ne devraient pas écouter Ousmane Sonko qui essaie de les manipuler.

« Le Président n’a jamais été d’accord avec le bradage du littoral car c’est un homme mu que par les intérêts nationaux. Le régime précédent est responsable de beaucoup d’attributions foncières imputées au notre.  Maintenant l’Etat, c’est la continuité, comme on dit et on ne peut du jour au lendemain, revenir sur tout ce qui a été fait par ton prédécesseur. Mais tout le monde connait la boulimie foncière de Wade…il ne faut faudrait pas perdre de vue que ceux qui ont bénéficié de ces surfaces sont des Sénégalais.
J’ai entendu le journaliste Madiambal Diagne sur le sujet. C’est un ami mais vraiment je dois avouer qu’il m’a surpris. Je n’attendais pas ça de lui. Il n’y a pas de demi-mesure dans le compagnonnage entre deux personnes. Je ne dirai pas certaines choses, car c’est un ami », a indiqué le maire de Agnam

Quid d’Ousmane Sonko qui menace de tout détruire quand il sera élu ? Farba Ngom est formel : « Ousmane Sonko se donne un poids qu’il n’a pas. Que les sénégalais m’écoutent bien. Quelqu’un qui prend les gens pour des enfants à manipuler par des discours, ne doit pas mériter leur respect. Pour lui, il faut amuser la galerie de temps en temps pour exister. C’est ce qu’il dit en privé. Il a énormément de gap à combler. C’est le Président Macky Sall que les Sénégalais ont élu. Etre Président n’est pas une tâche facile et il faut bien choisir celui à qui on confie son destin. Au nom de quoi il se permet de faire des discours à chaque fois que le Président s’adresse aux Sénégalais ? Et c’est pour dire quoi ? Insulter les Sénégalais sans distinction aucune. Lors de son dernier discours, il a taxé tout le monde d’indiscipliné. Personne n’a été épargné. Il en a bien pris pour son grade. C’est le revers de la médaille quand on communique à tout bout de champ ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici