Fou Malade sur l’affaire Kilifeu: « les activistes ne sont pas des prophètes »

0 0

Le rappeur Malal Talla alias Fou Malade ne va pas lâcher Kilifeu alors qu’il est accablé par des accusations de trafic de visa et de passeport diplomatique.

Certes, regrette-t-il, son ami n’aurait pas dû agir comme il l’a fait mais reste un humain et tout humain commet des fautes. Son rôle à lui est de le soutenir jusqu’au bout. Puisque, ce qui lui est arrivé est à imputer davantage à son soi-disant ami qui lui a tendu un piège.

« Ce que l’on a vu dans les vidéos c’est en porte à faux avec le Nouveau Type de Sénégalais (NTS). Mais le Nouveau Type de Sénégalais est encore un idéal que l’on cherche à atteindre. Si Kilifeu est affaibli, indirectement ou directement, c’est « Y’en a marre » qui est affaibli. Il ne faut dire qu’on prenne les activistes pour des prophètes », éclaircit le rappeur.

« Nous commettons des erreurs et Kilifeu a peut-être été victime d’un accident dans son parcours qui peut arriver à tout le monde. Ce que j’ai fait en 2012 était pire. Je suis allé agresser Gaston que j’ai trouvé chez lui avec mes gars … J’aurai pu prendre 10 ans. Cela ne m’a pas empêché de continuer d’être d’activiste », soutient Fou Malade à l’émission « Li Ci Deuk Bi » de WalfTv.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.