Accueil Actualités Frontière gambienne : Ziguinchor demande une ouverture temporaire pour la Tabaski

Frontière gambienne : Ziguinchor demande une ouverture temporaire pour la Tabaski

30
0

L’Association régionale des consommateurs de Ziguinchor déplore la fermeture de la frontière gambienne. Les usagers, qui cherchent à rallier le pôle sud du pays, sont aujourd’hui obligés de passer par Tambacounda. Les appels à l’ouverture de la frontière gambienne, le temps de la Tabaski, restent, pour le moment, sans effets. Une situation qui a des conséquences sur les prix des denrées et du transport.

 

Président de l’Association des consommateurs de Ziguinchor, Arthur Diagne invite les deux chefs d’Etat (sénégalais et gambien) à trouver une solution d’urgence, pour mettre un terme à la souffrance des populations. «Le président Macky Sall et le président Adama Barrow doivent essayer de trouver un terrain d’entente pour ouvrir la frontière gambienne, pour juste la fête de Tabaski. Actuellement, le contournement pèse lourd aux Ziguinchorois, parce que, par exemple, le prix de l’oignon est passé de 400 à presque 1 500 F. Et les transporteurs ziguinchorois pour les ‘’7 places’’, ils demandent 17 000 F pour venir à Dakar», déplore-t-il.

 

De même, M. Diagne demande l’ouverture de la frontière maritime, comme c’est le cas avec la frontière aérienne. «Qu’est-ce qu’on attend pour ouvrir la mer ? Il n’y a pas d’escale ; c’est comme l’avion. On quitte le Sénégal pour arriver au Sénégal. Il n’y a pas de danger. Et au lieu de nous mettre deux bateaux, qu’on nous mette trois, en plus de l’autre bateau qui transporte les marchandises», réclame Arthur Diagne sur les ondes de la Rfm reprise par Seneweb.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici