Gabon : Rencontre entre Ali Bongo et Emmanuel Macron à l’Élysée

0 6

(Agence Ecofin) – Actuellement à Paris dans le cadre de la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO, le président de la République Ali Bongo Ondimba a été reçu ce 12 novembre 2021 à l’Élysée par son homologue français Emmanuel Macron.

 « La relation singulière entre le Gabon et la France est historiquement forte. Elle l’est d’autant plus aujourd’hui que nous partageons nombre de combats prioritaires en commun : la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l’environnement, la place des femmes dans la société, la nécessité du multilatéralisme pour un monde plus pacifié et équitable, etc. », a commenté le président Ali Bongo au terme de l’audience.

Le Nouveau Gabon rappelle qu’Ali Bongo a été reçu à l’Élysée dans un contexte où le Gabon a entrepris des démarches pour intégrer le Commonwealth, une association entre 53 États initialement créée par la Grande-Bretagne dans l’optique de conserver de « bonnes relations » avec ses anciennes colonies. Mais au fil du temps, l’organisation a regroupé tous les pays qui ont en partage l’anglais. Un rapprochement avec le Commonwealth qui a fait penser à plusieurs observateurs que les relations entre le Gabon et la France n’étaient plus au beau fixe. Mais, pour les autorités gabonaises, l’adhésion au Commonwealth a seulement pour objectif de diversifier ses partenaires.

Avec 27 % de part de marché, la France est le premier fournisseur du Gabon, devant la Belgique et la Chine, d’après des statistiques de la douane gabonaise citées par le Trésor français. Les exportations françaises vers le Gabon se concentrent autour de trois pôles : les équipements mécaniques et le matériel électrique (29 % des ventes françaises), agroalimentaire et produits agricoles (28 %) et pharmacie et cosmétiques (20 %). Les importations françaises concernent traditionnellement le secteur des hydrocarbures (55 % des importations), mais également la filière du bois et le manganèse.

Le voyage d’Ali Bongo à Paris est la 4e étape d’un long périple démarré le 24 octobre dernier et qui l’a conduit à Riyad (Arabie Saoudite), Glasgow (Écosse) et à Rabat (Maroc).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.