Gadgets alcoolisés : Les 4 suspects devant la barre ce mardi

L’affaire des gadgets alcoolisés qui a défrayé la chronique récemment sera appelée à la barre des flagrants délits du tribunal de Dakar ce mardi 22 décembre. Les 4 suspects arrêtés et mis sous mandat de dépôt devraient édifier et le tribunal et la société sur cette affaire dramatique. Le ministre du Commerce dégage toute responsabilité, Sos consommateurs demande l’ouverture d’une instruction et se constitue partie civile. Le commissaire principal aux enquêtes économiques au ministère du Commerce, Moctar Samb, a déclaré à DakarActu que son ministère n’a rien à voir avec cette affaire. « Ce sont des produits non-alimentaires, car il s’agissait de jouets vendus. Concernant les produits alimentaires, il y a un contrôle en amont et un autre en aval », a-t-il souligné, avant de préciser qu’il est possible que le produit passe entre les mailles du filet parce qu’on a une frontière longue et poreuse. Il peut aussi arriver que la douane n’arrive pas à voir le produit ou que les gens fassent de fausses déclarations. Il appartiendra au contrôle de faire le suivi, de faire le travail et de rattraper le produit », a dit le commissaire principal aux enquêtes économiques. Quant à l’avocat des consuméristes Me Masokhna Kane, il estime que le ministère du Commerce est bel et bien concerné puisque la question relève de la direction du commerce intérieur. Ainsi, la robe noire informe que Sos consommateur va se constituer partie civile pour demander à ce que justice soit faite de façon exemplaire.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp