Gaza : 16 enfants perdent la vie lors des bombardements israéliens

0 12

Au moins, 16 enfants ont perdu la vie dans des bombardements pendant trois jours d’hostilités entre Israël et le Jihad islamique à Gaza. D’après des sources, Rasha Kaddoum serre contre elle le cartable rose de sa fille, qui ne sera plus jamais porté sur son dos. Alaa, cinq ans, est la première des 16 enfants tués lors des bombardements .

Mais ce jour-là, face à une « menace imminente », Israël a lancé une « attaque préventive » dans la bande de Gaza contre le groupe armé palestinien Jihad islamique, qui a répliqué avec des salves de roquettes vers le sol israélien.

Selon les autorités de l’enclave palestinienne sous blocus israélien et contrôlée par le Hamas, autre mouvement islamiste, 16 enfants figurent parmi les 46 personnes tuées dans la confrontation qui s’est poursuivie jusqu’à l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu dimanche soir.

Dans son quartier de Chajaya de la ville de Gaza, Alaa était en train de toquer à la porte de sa tante, fin prête pour aller jouer au parc, quand un missile est tombé à côté de la fillette, vêtue d’un t-shirt rose assorti au ruban glissé dans ses cheveux bruns.

Pour mémoire depuis mai 2021, 66 mineurs palestiniens et deux autres israéliens avaient péri lors d’une guerre-éclair de 11 jours entre Israël et des groupes armés palestiniens à Gaza qui a fait plus de 270 morts en tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.