Guédiawaye : Malick Gackou ou Ameth Aïdara, quel candidat pour Yewwi Askan Wi ?

Les investitures en direction des prochaines élections locales risquent d’être heurtées dans plusieurs localité du pays. Le département de Guédiawaye ne fera pas exception à la règle. La coalition Yewwi Askan Wi (YEW) comporte deux figures importantes qui partagent le fait d’habiter dans cette grande banlieue. Qui de Malick Gackou ou de Ameth Aïdara va réussir à décrocher l’investiture de la coalition de l’opposition ?

L’un, Malick Gackou, est un homme politique chevronné ayant fait ses armes au parti socialiste et à l’Alliance des forces du progrès (Afp). L’autre est un journaliste qui jouit d’une grande audience et d’une importante popularité à Guédiawaye. Tous deux caressent l’ambition de briguer le fauteuil du maire Aliou Sall.

Ameth  Aïdara, l’ambition assumée

Son patron a claqué la porte de la coalition Yewwi Askan Wi (YEW), mais Ameth Aïdara a réitéré son ancrage dans cette coalition. “Bougane et moi, nous sommes liés par un contrat professionnel, pas politique”, a soutenu le journaliste ce matin sur la Zik FM. Il semble déterminer à se lancer à l’assaut de la forteresse marron-beige à Guédiawaye. Depuis des années, Ameth Aïdara se prépare. Il tisse ses réseaux à travers son mouvement “Sénégal La Bokk” et ne rate aucune occasion pour larguer ses coups. Aliou Sall est sa cible favorite. “J’ai eu à dénoncer la gestion municipale depuis 2015. Je réitère donc ici ma ferme volonté, mon engagement et ma détermination pour qu’un fils digne de Guédiawaye soit à la tête de l’institution municipale et mettre fin au règne de maire importé. Nous irons jusqu’au bout. C’est pourquoi je lance un message à toutes les populations de Guédiawaye dont les cadres et les jeunes à se joindre à notre noble cause. Car nous devrons privilégier l’intérêt collectif et non l’intérêt personnel”, déclaré-t-il lors d’un grand meeting organisé en novembre 2020. L’ambition est claire mais une autre équation s’est imposée au leader du mouvement “Sénégal La Bokk”, réussir à décrocher l’investiture du mouvement Yewwi Askan Wi.

Malick Gackou, l’expérience en bandoulière

Le leader du Grand parti (GP) a blanchi sous le harnais. Ancien militant du parti socialiste, il s’est révélé au sein de l’alliance des forces de progrès (AFP) où il a joué sa partition dans l’accession au pouvoir du Président Macky Sall. Malick Gackou aura sa récompense. Il fut nommé ministre par le nouveau régime ? L’ancien président du conseil régional de Dakar va finalement claquer la porte du Gouvernement. Attendu pour affronter Aliou Sall, candidat du pouvoir aux locales de 2014, Malick Gackou évitera le duel et va ouvrir un boulevard pour l’actuel maire de Guédiawaye. Sept ans après, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. L’ancien numéro 2 de l’AFP, qui ne s’est pas encore exprimé clairement sur ses ambitions à Guédiawaye, est devenu l’un des principaux pourfendeurs du régime, et l’une des grandes figures de la coalition Yewwi Askan Wi… Tout comme Ameth Aïdara. Senegal7

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp