Guerre en Ukraine : Pour Héctor Bellerin, « c’est raciste de fermer les yeux sur les autres conflits »

0 10

L’Espagnol Héctor Bellerín regrette que les réactions à propos de la guerre en Ukraine soient plus vives que celles sur d’autres conflits comme au Yémen et en Palestine. Le latéral droit du Betis Séville trouverait plutôt « raciste » de fermer les yeux sur d’autres conflits, rapporte RMC Sport..

L’auteur du « Fuck Boris » (Johnson) en 2019 avant des élections législatives, actionnaire de Forest Green Rovers (D4 anglaise), « club le plus écolo du monde », Héctor Bellerín n’hésite pas à défendre ses idées en dehors du football. Encore une fois, le latéral du Betis Seville n’a pas mâché ses mots, cette fois pour dénoncer des œillères sur la guerre en Ukraine, alors que des conflits ailleurs dans le monde enlèvent autant de vies.

« C’est compliqué de voir que nous nous intéressons plus à cette guerre [en Ukraine] que d’autres. Je ne sais pas si c’est parce qu’ils nous ressemblent davantage ou parce que le conflit peut davantage nous affecter économiquement ou à propos de réfugiés », a réagi l’ancien défenseur d’Arsenal (27 ans) dans une interview diffusée sur « La Media Ingles » et relayée par RMC Sport, non sans faire allusion à d’autres conflits moins médiatisés alors qu’ils font autant de victimes et avouer que d’autres pays avaient fait pire que la Russie.

« La guerre en Palestine a été complètement passée sous silence, personne n’en a parlé. Au Yémen, en Irak aussi. La Russie a été exclue de la coupe du monde… D’autres pays ont fait pareil [que la Russie] pendant de très nombreuses années. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.