Accueil Actualités Ibrahima Kane (DG Air Sénégal) annonce la disparition de « compagnies aériennes après...

Ibrahima Kane (DG Air Sénégal) annonce la disparition de « compagnies aériennes après la pandémie »

À l’image des autres secteurs de l’économie, les transports aériens ont connu une année 2020 particulièrement difficile. La pandémie de Covid-19 a cloué au sol des avions pendant plusieurs semaines. Ce qui a fait que des compagnies ont été frappées de plein fouet par cette crise sanitaire. Air Senegal Sa n’y échappe pas. Mais, la compagnie aérienne nationale aura la chance de résister et de survivre après la Covid-19. Une assurance de son Directeur général, Ibrahima Kane, qui n’a pas manqué de prédire la mort de certaines compagnies aériennes après la crise sanitaire.

Invité à l’émission, Le Jury du Dimanche (JDD), ce dimanche, 27 décembre2020, M. Kane a décliné la stratégie de résilience d’Air Senegal Sa. Il a souligné que l’élément clé dans cette résilience a été le soutien de l’Etat. « Une résilience est un pari. Le président de la République, en personne, s’est engagé en disant : ’’Je mets sur la table d’Air Senegal 45 milliards de F CFA. Lorsque l’Etat donne cette garantie, cela veut dire que, quand je suis en face d’un fournisseur ou d’un créancier, ils auront à l’esprit qu’Air Sénégal, à priori, fera partie des compagnies qui seront là après la pandémie. Et ça change toute la discussion avec eux », a-t-il déclaré. Selon M. Kane, ce soutien de l’Etat leur a permis de négocier avec leurs fournisseurs et leurs créanciers, de report de créances ou d’annulation de dette.

LE SACRIFICE INTERNE

Il n’y avait pas que l’Etat pour soutenir Air Senegal. Le personnel de la compagnie a aussi été dans la logique de redressement de leur entreprise en sacrifiant leurs congés annuels. Un bel exemple de patriotisme que le DG d’Air Sénégal n’a pas manqué de magnifier. « Les trois mois que l’arrêt a duré constituent le tiers de la masse salariale. Nos expatriés ont également accepté d’aller en congé sans solde. Avec juste un engagement que si les affaires reprennent, on les reprend. Tout le monde a fait des efforts. Résultat des courses : nous arrivons à la fin de l’année avec un bilan financier tout à fait soutenable », s’est-t-il réjoui.

Infosrewmi avec Emdedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici