Accueil Actualités Inquiétude à Louga : Le marabout décédé du Covid-19 s’est rendu 3...

Inquiétude à Louga : Le marabout décédé du Covid-19 s’est rendu 3 fois à l’hôpital

À Louga, l’inquiétude continue de gagner les populations et le personnel soignant. Selon des sources de la Rfm, le cas 30 qu’est le marabout décédé du coronavirus est venu 3 fois à l’hôpital. Le 16 avril, pour une consultation externe, le 18 avril pour faire des analyses et le 21 avril, le jour de son décès.
 
La maternité et la pédiatrie, les plus exposées
« À chaque fois, les médecins n’ont jamais suspecté les signes du Covid-19. Le cas 30 a été déplacé de salle de 7 à 4 au bâtiment médecine. Il a été en contact avec d’autres malades et leurs accompagnants dans l’hôpital et entre temps, ces malades ont été libérés. La maternité et la pédiatrie sont les plus exposées », a-t-on soufflé. Il s’y ajoute que le défunt Djiby Sow était un tradi-praticien très fréquenté par presque toutes les femmes enceintes et les enfants de Louga pour la formulation de prières.
D’autres sources affirment que la gestion du premier cas a posé problème. Dans la mesure où, ce dernier a refusé de collaborer avec les autorités sanitaires pour retracer ses contacts. Et c’est après le décès du cas 30, son marabout, qu’il a accepté de déclarer qu’il était en contact avec la victime.
Les 21 agents de santé dont 3 médecins n’ont pas le virus
Cependant, les résultats des prélèvements effectués sur 21 ans agents de santé dont 3 médecins sont négatifs. Ils étaient en contact avec le marabout décédé du Covid-19. Depuis l’annonce du cas 30 à l’hôpital Ahmadou Sakhir Mbaye à cette date, 138 personnes sont mises en quarantaine. « Les résultats des prélèvements de 120 personnes sont revenus négatifs et les autorités attendent 18 autres », indique la source. Qui renseigne que d’autres résultats sont également attendus des contacts du premier cas de la localité. Au total 117 contacts peuvent être libérés si les tests reviennent négatifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici