Insolite : Un vieux de 78 ans et son épouse tombent pour trafic de chanvre Indien !

0 32

Une triste affaire de trafic de stupéfiant a atterri au tribunal de grande instance de Saint-Louis. En effet, un vieux de 78 ans et son épouse A. Sy ont été attraits à la barre pour répondre du délit de trafic de chanvre Indien (yamba).

Les faits remontent à la nuit du 9 août dernier, les gendarmes de la brigade territoriale de Podor, en patrouille de sécurisation dans le secteur de Taredji, ont reçu un renseignement auprès d’une personne anonyme concernant les activités délictuelles d’un certain M.G Diallo et son épouse qui s’adonnent à un intense trafic de chanvre indien dans leur domicile. D’ailleurs ces derniers sont considérés comme les principaux fournisseurs des adeptes de l’herbe qui tue dans la zone.

Ces informations en main, les gendarmes ont mis en place un dispositif de surveillance pour mettre fin aux agissements du couple délinquant. Ainsi, un agent en civil a été envoyé audit domicile pour se ravitailler en chanvre indien. Une fois arrivé à l’intérieur de la maison, M.G Diallo a été trouvé assis sur une natte avec ses béquilles.

Le père de famille qui se déplace difficilement, sollicite les services de son épouse pour qu’elle s’occupe du client. Sans soupçon, la dame se dirige vers l’enclos des chèvres pour sortir un kilogramme de chanvre indien. Aussitôt celui-ci ravitaillé par la dame, les gendarmes, qui avaient pris soin de quadriller la zone, ont fait irruption dans la maison et ont arrêté le couple la main dans le sac. Une fouille effectuée dans la maison permettra également de découvrir 500 grammes de chanvre indien qui étaient cachés dans un débarras.

En enquête préliminaire, le septuagénaire a tergiversé avant de passer finalement aux aveux. Devant la barre, il a maintenu les mêmes propos, en soutenant avec insistance que sa femme ne savait rien de ses activités illicites. Après délibéré, le tribunal l’a condamné à deux ans ferme. Quant à son épouse, elle a été relaxée par le tribunal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.