Jaxaay : Biaye se pend pour protester contre le rejet de son offre de mariage

0 16

Le journal les Echos a donné davantage de détails sur les motivations du suicide par pendaison du jeune ouvrier S. Biaye. Le drame est survenu tard dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 mars coutant. Même si plusieurs mobiles sont avancés, le suicide passionnel reste la thèse la plus plausible.

A l’annonce de la découverte du corps sans vie de Biaye, tôt le matin du mercredi par un membre de la famille, les flics du commissariat local ont débarqué dans la maison mortuaire et procédé aux traditionnelles constatations des faits. Le défunt était pendu à un linteau à l’aide d’un fil électrique. Il était auparavant monté sur un bidon de 20 litres qu’il a brusquement repoussé d’un coup de pied avant de se donner la mort par pendaison ; le bidon a été d’ailleurs trouvé sur les lieux par les policiers qui ont aussitôt ouvert une enquête et effectué des auditions sur procès-verbal (Pv) des parents du jeune suicidé aux fins de retracer avec eux les derniers instants de vie de celui-ci.

Aucun proche du défunt n’a pu percer le mystère sur les motivations réelles du jeune ouvrier. Mais, au cours de l’enquête préliminaire de police, plusieurs versions ont été avancées. Certains soutiennent que Biaye avait annoncé son suicide par éventrement à sa propre mère. «Il a déclaré à sa mère qu’il avait fait un rêve nocturne durant lequel il s’était volontairement donné la mort par éventrement. Sa maman a cru qu’il était en train de délirer et l’a envoyé promener. Elle lui a dit de sortir en vitesse de sa chambre», souffle-t-on.

D’autres individus agitent plutôt les fortes pressions et autres menaces de poursuites judiciaires contre le suicidé par des gens. «Ils n’étaient pas satisfaits de la réparation d’un ventilateur par Biaye et réclamaient à cor à cri le remboursement immédiat et intégral de leur argent, sous peine de lui coller une lettre-plainte au niveau de la police». Mais la thèse la plus plausible reste le suicide passionnel.

Quand Biaye a eu un enfant hors mariage avec une fille du quartier, il a envoyé quelques mois plus tard une délégation dont son oncle auprès des parents de sa douce moitié pour leur demander la main de celle-ci. Mais certains membres de la famille de la fille ont catégoriquement rejeté l’offre de mariage. Un coup de massue que le jeune homme n’a pas pu digérer. Ainsi, il a guetté les heures creuses de la nuit pour aller se tuer par pendaison sur leur terrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.