Jeux paralympiques : Nantenin, la fille du musicien malien Salif Keita, favorite du 400 m

0 0

Championne en titre du 400 m paralympique, Nantenin Keita, fille de l’artiste Salif Keita, défendra son titre à Tokyo lors des Jeux paralympiques qui débutent le 24 août. La championne met également sa force de caractère au service des autres, s’engageant pour la cause des enfants albinos.

Athlète paralympique, 36 ans la fille du musicien malien Salif Keita et défenseure des droits des personnes atteintes d’albinisme, Nantenin Keita multiplie les casquettes. Championne paralympique sur 400 m à Rio, elle sera en quête d’une nouvelle médaille à Tokyo lors des Jeux qui auront lieu entre le 24 août et le 5 septembre.

Le sourire est communicatif, le parler franc. Sur la piste d’athlétisme de l’Insep, à Paris, quelques jours avant son départ pour ses 5e Jeux paralympiques, Nantenin Keita, 36 ans, se prête au jeu de la photo, lunettes de soleil toujours sur les yeux pour ne pas être gênée par la lumière.

“C’est un peu le rush en ce moment”, admet la pétillante athlète dont l’une des dernières journées ne se déroule pas sur la piste, mais du côté de la salle de musculation. Son sac n’est pas encore prêt, mais elle peaufine une préparation “en dents de scie”, car perturbée par des entorses à répétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.