Kaffrine : le centre de santé de référence Saliou Ndao doté d’un Centre de dialyse de 16 postes

0 15

Un ouf de soulagement, désormais pour les malades souffrant d’insuffisance rénale à Kaffrine et environs.

En effet, la région est maintenant dotée d’un Centre de dialyse d’une capacité de 16 postes.

Ce complexe médical a été inauguré hier, sous la présence effective du ministère de la Santé et de l’Action sociale, en présence du président du Conseil départementale de Kaffrine, Mayacine Camara, du maire de la commune de Kaffrine Abdoulaye Saydou Sow, des autorités sanitaires et religieuses mais également des populations.

L’infrastructure sanitaire a coûté 140 millions de FCFA et est logée au niveau du centre de santé de référence Saliou Ndao : « Le centre de dialyse que nous venons d’inaugurer dispose de 16 générateurs en plus des accessoires nécessaires pour un service de qualité », a déclaré, Abdoulaye Diouf Sarr lors de la cérémonie d’inauguration.

Selon lui, cette nouvelle entité montre que la maladie rénale est bien prise en compte par le gouvernement du Sénégal.

« Cela prouve l’importance que l’Etat accorde à la maladie rénale chronique à travers mon département qui travaille sans relâche afin d’arriver à la maitrise de cette pathologie ravageuse et appauvrissante.

Il existe au moins un centre dans presque toutes les régions. En effet, le nombre de centres de dialyse publics est passé de 2 à 23, entre 2010 et 2021.

Nous inaugurons celui de Kaffrine aujourd’hui et il ne restera que la région de Kédougou qui verra bientôt son unité de dialyse », a soutenu Abdoulaye Diouf Sarr avant de demander «au Médecin-chef de région, en relation avec le Directeur de l’hôpital, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour son fonctionnement optimal ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.