Kaolack : Saloum rapatak et le comité ad-hoc de la SODAV en préparatif du festival international pour l’éveil des consciences.

0 17

Pour faire face aux conséquences liés à l’immigration clandestine qui continue à dépeupler le continent africain en faveur de l’Europe et de l’Amérique un festival international pour l’éveil des consciences sera organisé dans la capitale du Saloum.
 » Nous sommes à la préparation de la 3 ème édition du festival international pour l’éveil des consciences qui sera organisé du 9 au 23 décembre. Cette année ce qui special ce que la culture urbaine a fusionné avec les percussions du saloum les grands tambours majors pour organiser ce festival afin de donner une autre couche à ce grand rendez-vous mondial L’objectif c’est conscientiser les jeunes sur les dangers de l’immigration clandestine à travers laquelle beaucoup de jeunes pratiquent par méconnaissance des réalités de l’Europe et de l’Amérique en utilisant le désert ou la mer en donnant la mort. Aujourd’hui beaucoup de familles n’ont plus de jeunes pour s’occuper des travaux champêtres ( agriculture ) qui est un des poumons économiques du plan Sénégal émergent et moteur de développement mais moyens de lutter contre la pauvreté  » a expliqué Ousmane Thioune, directeur artistique du festival international pour l’éveil des consciences par ailleurs président du comité adopte  » SODAV »
Au delà des risques liés aux immigrations clandestines ,il y a également les dérives que font les jeunes sur l’internet. Nous allons tout faire à ce qu’ils reviennent à la raison. Des forums , des formations et des panels seront organisés dans les communes de Gandiaye , Ndiaffate et de Kaolack monter à la face du monde l’importance de la jeunesse dans la société. En marge de ce festival nous espérons que beaucoup de solutions adéquates seront trouver pour réduire le haut de l’immigration clandestine qui fait peur le monde entier. Le ministre de la culture ,Aliou Sow a confirmé qu’il sera avec nous durant ces temps c’est pourquoi nous invitons aux kaolackois de lui réserver un accueil chaleureux a conclu Ousmane Thioune en marge d’un point de presse tenu ce dimanche.

Maty Thiam, correspondante à Kaolack.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.