Accueil Actualités Kebemer –Homicide involontaire : Ivre, le Marocain s’endort au volant et tue...

Kebemer –Homicide involontaire : Ivre, le Marocain s’endort au volant et tue une personne

Conduisant en état d’ébriété un camion chargé de pommes de terre, un chauffeur d’origine marocaine au 4*4  et a tué  violemment percuté  son conducteur. Arrêté, le mis  en cause a  déclaré qu’il ne se rappelle plus rien, car il dormait  au volant. Jugé, il  a été condamné à 6 mois assortis du sursis.

Conduisant un véhicule en partance pour Dakar, Mouhamed Baolou, chauffeur de profession de nationalité marocaine, ne foulera pas le sol de la capitale sénégalaise : Et pour cause : le camion fourgonnette qu’il conduisait a percuté un véhicule de type 4*4 à hauteur du village de Ndieng Madior dans le département de Kébémer. Les faits se sont déroulés le 07 décembre dernier aux environs de 3 heures du matin. Cette nuit-là, le jeune marocain, avec pour guide un Sénégalais, avait quitté son pays natal pour convoyer une cargaison de pommes de terre vers Dakar. Après avoir parcouru des centaines de kilomètres, le chauffeur s’est arrêté à Saint-Louis pour le diner. Puis, il fait un bref tour dans un bar pour y acheter deux cannettes de boisson alcoolisée. Faisant fi des mises en  garde de son guide, qui lui a rappelé que la conduite en état d’ébriété est interdite au Sénégal, le chauffeur a vidé tout le contenu des cannettes, avant de démarrer en trombe à destination de Dakar. A peine a-t-il dépassé la ville de Louga que son accompagnateur sénégalais s’est endormi. Mouhamed Baolou, bien qu’étant ivre, maitrisait son volant sur la distance de 37 kilomètres. Seulement après avoir dépassé Gueth, il s’est endormi et naturellement, le véhicule à dérapé pour rentrer en collision  avec un 4*4 qui venait en sens inverse. Le chauffeur du 4*4 est mort sur le coup et ses deux amis blessés. Aussi alertés, les pandores se sont rendus sur le lieu de l’accident avant de procéder à l’arrestation des mis en cause. Devant la barre, Mohamed a été condamné à 6 mois avec sursis pour homicide involontaire en état d’ébriété et à payer 200 000 FCFA au Trésor public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici